Violentes manifestations au Sénégal : Amnesty répertorie 12 morts et saisit la justice

Violentes manifestations au Sénégal : Amnesty répertorie 12 morts et saisit la justice


Les crimes commis lors des récentes émeutes dans l’affaire Adji Sarr -Sonko ne resterons pas impunis.
Selon les Échos  l’organisme de défense des droits humains en l’occurence Amnesty, qui a répertorié 12 morts et 400 blessés a enclenché une procédure judiciaire pour plus de lumière sur ces crimes.
Si l’on se fie au journal, ledit organisme a commis dix (10) avocats pour défendre les familles des victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.