Restriction de la liberté de manifester : l’Etat adopte une nouvelle formule

Restriction de la liberté de manifester : l’Etat adopte une nouvelle formule


l’État veut il mettre fin a certaines catégories de manifestation? En tout cas il n’hésite pas à mettre derrière les barreaux les protestaires  qui ne restent pas longtemps sans déclarer auprès de l’autorité une marche . Il est constaté ces derniers jours  que celuiyci attends que les revendicateurs viennent déposer leur lettre d’information chez l’autorité compétente pour les intercepter et les mettre en garde à vue.Preuve,les quatre membres de la plateforme »Nio Lank » qui ont été arrêté hier alors qu’ils étaient venu pour déposer une lettre d’information à la préfecture de Dakar.Ce qui laisse indifférents certains activistes qui se sont fendus d’un communiqué  pour dénoncer la situation et réclament la libération immédiate de leurs compagnons .A les en croire ces arrestations font suite à deux autres,de Guy Marius Sagna mercredi dernier juste pour le dépôt d’une lettre à la gouvernance de Dakar ,et pour le dépôt d’une lettre à la préfecture de Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *