Ressources extractives:le Sénégal réaffirme son engagement à réduire les flux financiers d’ici à 2030

Ressources extractives:le Sénégal réaffirme son engagement à réduire les flux financiers d’ici à 2030

Ressources extractives:le Sénégal réaffirme son engagement à réduire les flux financiers d’ici à 2030
Le Sénégal est déterminé à réduire d’ici a 2030 les flux financiers illicites et à s’inscrire dans une dynamique de transparence dans l’exploitation de ses ressources extractives .l’annonce a été faite par le ministre de l’Economie et de la coopération internationale Amadou Hott ,lors de l’ouverture officielle de cette huitième édition de la conférence panafricaine (PAC )sur les flux illicites et la fiscalité organisé par le tank Trust Africa et le réseau pour la justice fiscale en Afrique.D’après le ministre , l’ambition du Sénégal en perspective de l’exploitation du pétrole et du gaz est de renforcer cette contribution.Pour Amadou Hott cela passera d’abord par la mise en place d’un cadre juridique qui assure la transparence ,la bonne gouvernance et la sécurité des flux . »l’adhesion , de notre pays à l’initiative pour la transparence dans les industries extractives illustres parfaitement cette volonté ,car depuis cette adhésion ,le Sénégal n’a cessé de renforcer le cadre de gouvernance des industries extrative »,explique t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *