Présidentielle en Guinée: Une fraude constatée par un candidat

Présidentielle en Guinée: Une fraude constatée par un candidat

Le candidat du Parti des démocrates pour l’Espoir (PADES), un des douze candidats en lice pour cette élection présidentielle de ce 18 octobre a réagi après avoir fini de s’acquitter de son devoir civique à Karifamorya, dans sa sous préfecture natale, révélant de la préfecture de kankan.

Le leader du PADES, Dr Ousmane Kaba a fait de graves révélations sur ce qui semble être un holp up électoral en gestation à kankan fief du président sortant Alpha Conde. « A kankan ici, mes responsables ont dénombrés plus de 449 bureaux, alors qu’il ne devait y avoir que 331 bureaux seulement pour la commune urbaine. Il y’a des quartiers qui se sont illustrés, tel qu’à Bordeaux, nous avons dans une seule cour plus de 10 bureaux de vote. À Missiran l’un des plus grands quartiers, nous avons compté 44 bureaux lieu au lieu de 32 », a déclaré le président du PADES.

Il accuse l’ingérence des responsables locaux dans le processus électoral dans cette partie de la Guinée. « A Koumana, une sous-préfecture de Kouroussa ou le préfet veut remplacer la CENI, il se mêle de tout, ils empêchent même nos responsables d’être dans les bureaux de vote . A Fansan, un petit village à côté de Baro, chez le président Alpha Conde, nos militants sont molestés et ils n’arrivent même plus à voter. Nous avons enregistré également, beaucoup de bureaux de vote fictifs, ils remplissent les camions, pour être sur la route de Kassidougou, en allant vers Moribaya », a déploré Dr Ousmane Kaba.

Le corpcorps électoral pour cette élection présidentielle est composé de 2.793.109 de femmes soit 53% et 2.526.037 hommes soit 47%, il affiche 22% d’électeurs dans la région administrative de kankan, fief traditionnel du Parti du pouvoir, le RPG Arc-en-Ciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *