Ministère du commerce : Le SYNACOM dénonce un clientélisme politique

Ministère du commerce : Le SYNACOM dénonce un clientélisme politique

Le département ministériel dirigé par Aminata Assome Diarra est menacé d’instabilité. Dans un communiqué le syndicat national des travailleurs de l’administration du commerce (SYNACOM) dénonce beaucoup d’insuffisances, dans le management du ministère du commerce.

Ainsi ces syndicalistes déplorent un clientélisme politique exacerbé qui traduit dans le choix des collaborateurs et de ses actions prioritaires . Pour plus de preuve ils indiquent la nomination d’un photographe  avec un titre de conseiller technique du ministre, non sans moins dénoncer à nouveau le tâtonnement  et une précipitation dans la gestion de certains dossiers pour selon eux donner un semblant de gages d’efficacité et de performance.  »Il y’a une menace de la stabilité sociale par le biais d’une mesure illégale, inédite, unilatérale et sournoise ».

Celle-ci vise à faire bénéficier  à des non ayants droit des avantages portant sur le produit des amendes, pénalités, transactions et confiscations établies en matière de contentieux économiques disent-ils .Toutefois, le SYNACOM invite les corps de contrôle,les autorités du Comité de suivi  du Force-Covid -19 a exigé un bilan détaillé et justifié du fond de riposte mis en disposition du département à l’instar des autres ministères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *