Me Assane Diomba Ndiaye:  »C’est inadmissible  qu’on veuille intimider un juge pour de tels propos »

Me Assane Diomba Ndiaye:  »C’est inadmissible  qu’on veuille intimider un juge pour de tels propos »

Souleymane Teliko peut compter sur le soutien de la société civile notamment la ligue sénégalaise des droits de l’homme  dans son assaut  contre l’Inspection  Générale de l’Administration Judiciaire (igaj).
 »nous sommes  mobilisés pour le défendre .on ne peut  plus continuer à dire  aux juges de se taire,  c’est idamissible  dans un état de droit »,
fulmine, me Assane Diomba Ndiaye.
Ainsi estime aussi   »idamissible qu’on veuille intimider  un juge pour de tels propos  », car ,dit-il   »la Cour de justice de la CEDEAO a tenu  les mêmes propos ».
De poursuivre ,la robe noire  avoue que le Juge Teliko  n’a pas été  le premier  à dire que  les droits de khalifa Sall ont été violés. »cest la raison pour laquelle ils ont écarté une partie de l’enquête préliminaire ».
S’érigent en bouclier  pour le défendre,Assane Diomba Ndiaye apprécie que l’audition de Souleymane  Teliko n’est qu’une tentative de muselement d’un magistrats du siège.
Après son face à face avec les enquêteurs de l’inspection générale de l’administration judiciaire (Igaj) le juge Teliko avait laisser entendre  que tout ce que la chancellerie aura réussi à faire ,c’est de réunir la société civile autour de l’Union des Magistrats du Sénégal ,ce qu’a véritablement confirmé la ligue sénégalaise  des droits humains

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.