LE POISSON, PRESQUE INTROUVABLE DANS LES MARCHÉS

LE POISSON, PRESQUE INTROUVABLE DANS LES MARCHÉS

Le poisson se fait rare à Dakar, les ménagers souffrent de cette pénurie. Certains soutiennent que c’est dû à la pluie.

Astou Sarr vendeuse de poisson au marché Gueule Tapé des parcelles assainies nous décrit la situation, « je suis vendeuse de poisson, on arrive pas à trouver de poisson , c’est vraiment cher. J’ai acheté le panier à 80 000f, d’habitude le panier coûtait 10.000f ou 15.000f. Les clients se font rares. Ils préfèrent même acheter le poisson sec ou de la viande ».

Marietou, une cliente rencontrée dans le marché nous dit que cette pénurie est due à l’hivernage, elle se contente du poisson sec ou fumé pour préparer son riz, « on ne trouve du poisson nul part dans le marché, on a pas le choix, soit on prépare du riz au poisson sec ou fumé, soit de la viande ou poulet et le dépense quotidien est insuffisant pour de la viande. « 

Cette situation de rareté du poisson profite aux autres qui vendent des produits transformés, ils font de bonnes affaires avec le poisson sec ou fumé. Omar Ndiaye, « le poisson sec ou fumé, il y en a pour tous les prix. Le kilogramme coûte 1500 ou 1200f. Le prix diffère selon la quantité. En cette période d’hivernage, le poisson est presque introuvable et coûte cher aussi.

Les clients eux, achètent du poisson fumé, sec, de la viande ou poulet , espérons que la situation va changé d’ici quelques jours au grand bonheur des ménagers qui raffolent du riz au poisson frais.                                           

Reportage : Salka Faye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.