La Banlieue sans eau

La Banlieue sans eau

Depuis le mois d’août, la pénurie d’eau devient de plus en plus récurrente dans la capitale et ses environs. Un phénomène déplorable.
Marie Fall, habite a Rufisque cité Gabon, une mère de famille qui se décarcasse pour trouver de l’eau avant d’aller au travail »ça fait plus d’un mois qu’on n’a pas accès à l’eau. Je me réveille à 4h du matin a l’espoir que l’eau coule dans le robinet,mais rien.
Nous buvons même l’eau des puits ou des citernes et cela peut être néfaste pour notre santé et celle de nos enfants »Ce phénomène touche presque toute la banlieue, des Parcelles Assainies et Guédiawaye. Mami Diouf, habitante aux Parcelles assainies explique « nous faisons des queues en a plus finir devant les pompes ou citernes pour avoir de l’eau cela doit être régler au plus vite ». L’eau, une source de vie, chacun doit avoir accès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *