Covid-19: 5400 nouveaux cas en 24 heures, en baisse après trois jours de progression

Covid-19: 5400 nouveaux cas en 24 heures, en baisse après trois jours de progression

Le taux de positivité des tests a en revanche poursuivi sa progression, s’établissant à 4% sur les sept derniers jours, contre 3,6% mercredi.

Plus de 5400 nouveaux cas d’infection par le coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, a annoncé samedi Santé publique France, un chiffre en baisse après trois jours de progression « exponentielle ».

5453 nouveaux diagnostics positifs ont été comptabilisés, contre 7379 vendredi, 6111 jeudi et 5429 mercredi, qui constituaient de nouveaux records depuis que les tests se déroulent à grande échelle. Le taux de positivité des tests (nombre de personnes testées positives divisé par le nombre de personnes testées) a en revanche poursuivi sa progression, s’établissant à 4% sur les sept derniers jours, contre 3,9% annoncés vendredi, 3,8% jeudi et 3,6% mercredi.

4530 personnes hospitalisées en raison de la Covid-19

Depuis le début de l’épidémie 30 602 personnes sont décédées en France, soit 6 de plus en 24 heures, dont 20 095 au sein des établissements hospitaliers et 10 507 (données de jeudi) en établissements sociaux et médico-sociaux. 4530 personnes étaient hospitalisées en raison de la Covid-19, soit cinq de moins que jeudi, dont 400 patients dans un service de réanimation, soit 13 de plus en 24 heures.

17 départements sont désormais considérés en situation de « vulnérabilité élevée », un classement réalisé par Santé publique France à partir de l’ensemble des indicateurs de suivi de l’épidémie. Cinq se trouvent en Ile-de-France (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val d’Oise) et quatre dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse). Les autres territoires concernés sont la Gironde, l’Hérault, le Loiret, le Rhône, la Sarthe et, Outremer, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe. 36 autres départements sont pour leur part en situation de « vulnérabilité modérée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.