Conditions d’éligibilité : Karim Wade réintégré dans le fichier électoral

Conditions d’éligibilité : Karim Wade réintégré dans le fichier électoral

Karim Wade a recouvré  ses droits civils. Selon, ses avocats l’article  L -32 du code électoral  limite l’interdiction d’inscription sur les listes a une durée de 5 ans. .Ainsi,dans un communiqué  ils exigent  sa réintégration  »sans delai » de leur client dans le fichier électoral.
 »Depuis le 21 août 2020,Karim Wade devient électeur  et éligible en vertu de la loi électorale et par l’expiration  du délais de 5 ans ,suivant  la décision d la Cour suprême du 20 aout 2015 qui avait rejeté  son pourvoi  contre l’arrêt de condamnation  par la Crei »,expliquent -ils.
N’étant pas toujours convaincu dans la lutte pour le rétablissement  de Karim dans ses droits , le collectif rappelle  que l’état du Sénégal a gravement  et de manière persistante ,bafoué  les droits de Karim Wade et refusé d’appliquer  la décision du comité des droits de l’homme des nations Unis qui a jugé en 2018,que l’arrêt de la Crei violait le pacte  international relatif aux droits civils  et politiques de l’État du Sénégal était tenu  de faire réexaminer  la condamnation de Karim  Wade .par ailleurs le 31octobre 2019 ,le comité avait sollanellement déclaré qu’il était  »preocupé par le fait que la décision  du conseil constitutionnel intervenu le 20 Janvier 2019   a invalidé  la candidature de celui ci au motif qu’il  avait été condamné ».
En exil à Doha depuis 2016 , Wade fils , était radié  des listes électorales  par la Cour de Répression de L’enrichissement Illicite (Crei) en se prévalent de l’article 31 du code électoral  qui interdit  l’inscription aux personnes  condamnées .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.